DES LIEUX

DES GENS

DES PROJETS

LE MÉDIA
DES TENDANCES
IMMO

les talents
qui font la ville
de demain

Le Verger du Manoir : un savant mélange de patrimoine et de biodiversité pour ce nouveau lieu de vie dans l’agglo Seine-Eure

Le Verger du Manoir : un projet dans l’air du temps pour croquer la vie à pleines dents !

Direction Heudebouville, une charmante bourgade de 800 habitants dans le département de l’Eure au cœur de la très dynamique Agglo Seine-Eure pour vous parler du Verger du Manoir.

Parce que sur l’Agglo Seine-Eure, ça bouge fort, pas question de laisser le patrimoine à l’abandon ! Création d’emplois, développement économique, le territoire a besoin de logements pour accueillir les salariés du territoire.

Alors en 2019, la décision est prise par les élus de lancer un appel à projets sur ce terrain de 5 hectares autour du manoir du sang-mêlé pour redonner vie à cet espace et accueillir une soixante de familles en quête de leur nouveau cocon.

Et c’est l’aménageur Terres à Maisons qui a su convaincre avec un projet alliant conservation et réhabilitation de bâtiments existants, remise en état des murs en bauge, de mares, création d’un hectare dédié à un verger sous la houlette de l’association pomologique de Haute-Normandie (APHN) et bien sûr la construction de logements : terrains à bâtir, maisons de village, logements intergénérationnels, cabinet médical. Rien n’a été laissé au hasard pour que ce terrain oublié devienne un lieu de balade et de vie agréable pour les petits et les plus grands.

Whaaat ?

L’APHN oeuvre au quotidien pour la conservation et la promotion des variétés anciennes de fruits (pommes/poires/cerises et prunes). La conservation se fait au travers de la gestion de plusieurs vergers de collection et la promotion concerne tous les publics, avec la participation à des manifestations ou l’intervention en milieu scolaire.

Une asso comme on les aime chez OODID  !

Un travail d’équipe !

Le Verger du Manoir c’est avant tout la volonté de créer un nouveau lieu de vie, de partage entre les habitants et ouvert à tous. Si le projet est une réussite, c’est grâce au travail d’équipe instauré entre l’aménageur Terres à Maisons, la SILOGE (Société Immobilière du Logement de l’Eure), les entreprises qui interviennent sur cette réalisation et la volonté du Maire d’Heudebouville, Hubert Zoutu et son équipe municipale, d’assurer l’animation et l’entretien de ce nouvel espace.

La soixantaine d’arbres fruitiers (cerisiers, pruniers, pommiers, poiriers) a elle aussi fait l’objet d’une sélection en équipe. Et quoi de mieux que d’organiser une session de dégustation en concertation avec la mairie pour choisir les différentes variétés retenues ?

« Mangez des pommes ! » qu’ils disaient les Guignols de l’info (et vos Oodettes préférées auraient bien aimé en faire partie de cette dégustation, gourmandes que nous sommes !).

L’association de pomologie suivra la croissance des arbres pendant 5 ans et formera le personnel communal à leur entretien. Un travail d’équipe, on vous l’avait bien dit.

Du lien entre nouveaux habitants et nos amies les bêtes !

Un parc de 5 hectares, s’il peut sembler dénué de vie de prime abord est, en y regardant de plus près, occupé de tas de petits animaux qui y ont élu domicile, parce que quitte à choisir, autant vivre dans un cadre bucolique, pas vrai ?! Terres à maisons a fait le choix de s’entourer d’un écologue pour que tout ce petit monde cohabite : comptage d’oiseaux, patrimoine végétal, la ligue pour la protection des oiseaux (LPO) était également de la partie pour trouver les meilleures installations. Nichoirs, nids d’hirondelles artificiels et pourquoi pas le grand retour des chauve-souris…? Les mares existantes ont été curées, réaménagées et reconnectées. Ce sont les nouveaux habitants, de gentils homo sapiens, qui s’adaptent à leur écosystème et ça chez Oodid, on valide !

La charreterie a été totalement restaurée et déplacée au coeur du parc pour prendre ses nouvelles fonctions : la connexion parfaite entre les habitants et promeneurs de passage. On imagine assez aisément une fête des voisins, un pique-nique entre randonneurs, des tartes aux fruits du verger partagées entre amis, les premiers baisers en catimini, des enfants s’émerveiller de la naissance d’oisillons et autres parties de chat perché. Bref, la vie.

OODID this, baby ?

jean baptiste crestin

• Le Mood de Jean-Baptiste Crestin, directeur de Terres à Maisons

« Nous sommes le 1er opérateur privé à avoir mis en place un partenariat avec l’APHN. Le Verger du Manoir est l’exemple parfait de ce à quoi nous aspirons : créer du lien social et redonner vie à un site naturel préservé dans le respect du patrimoine existant. Nous avons apporté une attention particulière à l’architecture et à l’harmonisation des lieux (finitions élevées, entrée charretière, murets techniques en bois ou encore limites de propriété agrémentées de haies) ce qui nous a valu de recevoir plusieurs récompenses dont nous sommes très fiers. »

Bernard Leroy

• Le Mood de Bernard Leroy, président de l’agglo Seine-Eure

« Heudebouville est l’exemple même d’une collaboration réussie entre une commune et l’Agglomération. Ici, on construit l’habitat à proximité de l’emploi. Terres A Maisons répond aux attentes des salariés qui travaillent sur le territoire. Réussir cette adéquation logement-travail, c’est éviter des trajets trop longs entre la maison et le bureau, donc éviter de la pollution et de la fatigue. Avec ce projet, on allie habitat, emploi et biodiversité. Ce beau travail collectif devrait permettre à Heudebouville de passer de 800 à près de 1 000 habitants. »

jean marc berepion aphn

• Le Mood de Jean-Marc Bérépion, président de l’Association de pomologie haut-normande

«Associée très en amont, l’APHN a pu organiser des animations impliquant les élus et la population dans le choix des variétés, la plantation et le greffage. Le verger est une banque de greffons pour la multiplication des variétés, mais c’est aussi un lieu d’animation.

Pour un équipement de cette nature, avec du matériel vivant, qui au fil des années nécessite un entretien et un suivi phytosanitaire, l’appropriation de ce verger par les élus locaux et la population. est un gage de réussite dans le temps.»

Continuez votre lecture

Nos remerciements pour le soutien de :

MONCEAU GROUPE

LOGEAL IMMOBILIERE – SOTRIM – SOGEPROM – KAPAWEST – BG PROMOTION – NEXITY – HYPHEN – BRUNO FUSCO – CAP HORN PROMOTION – SEBASTIEN ET NADIA DUBUISSON – DRAKKAR DEVELOPPEMENT – FRANCK BLEUZEN – UPCITY – FANNY CADINOT – PRIEUR