DES LIEUX

DES GENS

DES PROJETS

LE MÉDIA
DES TENDANCES
IMMO

les talents
qui font la ville
de demain

Ratti : l’histoire d’un visionnaire qui imaginait les choses en Grand pour Cherbourg-en-Cotentin

immeuble ratti

©Nexity

Ratti : dans les pas des Grands Magasins parisiens

La Samaritaine made in Normandy c’est à Lucien Ratti qu’on la doit ! Années 20, années folles, une période bouillonnante qui en inspirait plus d’un dont un certain Lucien Ratti qui ambitionnait pour Cherbourg de construire les plus Grands magasins de la région. Et pour ne rien laisser au hasard, c’est avec l’architecte local renommé René Levavasseur (la gare maritime transatlantique – désormais Cité de la mer – qui a vu passer le Titanic, c’était lui aussi !) qu’il bâtira ce projet : l’immeuble Ratti était né.

Il faut dire qu’après avoir baigné dedans dès le plus jeune âge, Lucien Ratti a fait ses armes à la Samaritaine puis au Printemps, les Grands magasins, ceux de la capitale.

Avec ses 6 000 m2 répartis sur quatre niveaux ouverts sur un atrium majestueux et couronné d’une verrière, l’immeuble Ratti, pur objet art déco, avait fière allure à son ouverture en 1929. Comble du luxe en son temps : il est l’un des seuls du département à être équipé d’escalators. Le progrès.

immeuble Ratti Cherbourg-en-Cotentin

Le plus grand, le plus moderne de la région, l’immeuble Ratti n’avait pas à rougir de tous ces superlatifs car il l’était, pour de vrai.

Et puis, les années passent, le succès est moins au rendez-vous, après avoir vu passer des enseignes en vogue, l’inévitable baisser de rideau opèrera petit à petit. Seules des enseignes comme Bouchara, Oshyka, Burton, et Damart ont perduré.

Qui a dit que c’était mieux avant ? On se préoccupait moins du patrimoine, jusqu’à jouer de la truelle pour reboucher quelques façades. Efficace non ? L’immeuble Ratti avait clairement perdu de sa superbe… Alors on met le paquet pour ce projet : remplacement des menuiseries, restauration des toitures sur rue, réhabilitation et transformation des intérieurs en commerces, bureaux et logements, révision et restauration des éléments remarquables (corniches, modénatures, garde-corps,…). Et encore tellement d’autres choses, mais Ratti le vaut bien.

goodmood

Et tandis qu’on y est, si on retrouvait la façade dans son allure originelle ?

Chouette, c’est prévu ! Les baies bouchées dans les années 1970 seront rouvertes et garnies de menuiseries bois à double-vitrage selon le dessin d’origine, le tout adapté aux besoins des logements prévus dans ce projet. L’Architecte des Bâtiments de France veille au grain !

Face à une occupation peu satisfaisante des lieux (et c’est peu de le dire : rez-de-chaussée et premier étage en partie), il n’en fallait pas moins à l’équipe municipale portée par Benoît Arrivé, maire de Cherbourg-en-Cotentin, pour se mobiliser et sauver ce lieu emblématique de Cherbourg, sous Label Patrimoine Remarquable. Et c’est à la société Nexity et sa filiale Héritage que revient la grande responsabilité de redonner à l’immeuble Ratti son allure originelle.

Cette fois, pas question de tout miser sur les commerces, les temps changent et nos modes de vie aussi. Si les commerces seront bien conservés au rez-de-chaussée et au 1er étage (avec un petit nouveau qui s’invite, 600 m² de bureaux coworking), 55 logements et leur centaine d’occupants viendront redonner vie aux étages allant du 2ème au 4ème.

Au coeur du projet et à partir du R+2, quatre patios extérieurs prendront place afin d’apporter de la
lumière et des espaces extérieurs pour les logements. La verrière de l’atrium intérieur existant sera
déposée pour offrir un grand espace extérieur autour duquel s’articuleront coursives, terrasses privatives et un ascenseur extérieur permettant de desservir tous les niveaux et de garantir le respect de la réglementation PMR.

Parfait jeu d’équilibriste entre réhabilitation à neuf et conservation des volumétries historiques si caractéristiques des grands magasins.

C’est bien toute la prouesse de cette réhabilitation : redonner un usage différent au bâtiment initialement imaginé et construit pour accueillir des commerces. Travailler tout en conservant la structure existante : on y trouve même des poutres d’un certain Eiffel qui rappellent cette époque.

Comptez sur vos Oodettes préférées pour suivre l’avancée du chantier et partager avec vous des images inédites ! Keep in touch.

OODID this, baby ?

Antoine Pruvost Maes architecte

• Le Mood de Antoine Pruvost,
Architecte, Groupe MAES Architectes Urbanistes

« L’agence Maes intervient sur de nombreux projets de réhabilitation et il nous tenait particulièrement à coeur de travailler sur l’immeuble Ratti de par son ampleur et sa symbolique à Cherbourg. Révéler ce lieu chargé d’histoire datant du début du xxème siècle et lui redonner une nouvelle vie en alliant réhabilitation, reconversion et restauration, tel est notre défi à relever pour ce lieu ancré dans la mémoire des Cherbourgeois. Nous sommes fiers d’y contribuer. »

Continuez votre lecture

Nos remerciements pour le soutien de :

MONCEAU GROUPE

LOGEAL IMMOBILIERE – SOTRIM – SOGEPROM – KAPAWEST – BG PROMOTION – NEXITY – HYPHEN – BRUNO FUSCO – CAP HORN PROMOTION – SEBASTIEN ET NADIA DUBUISSON – DRAKKAR DEVELOPPEMENT – FRANCK BLEUZEN – UPCITY – FANNY CADINOT – PRIEUR